[vidéo] Violences d’extrême droite, le retour

Sharing is caring!

Au début des années 2010, parallèlement à la montée du Front National, les groupes radicaux d’extrême droite refont surface dans les grandes villes de France. A Paris, Lyon, Lille ou encore Clermont-Ferrand, Thierry Vincent a enquêté au sein de ces groupuscules fascistes qui défilent désormais à visage découvert dans la rue. La police spécialisée dans les violences politiques remarque que les agressions liées à ces mouvements ne cessent d’augmenter. En juin 2013, Clément Méric, jeune militant d’extrême gauche, a été frappé à mort par des skinheads. A Lyon, les commerçants du quartier Saint-Jean, quartier de culture et de fête, dénoncent l’influence du groupe Génération identitaire qui tente d’établir son fief.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *