[Strasbourg] Ratonnade en marge de l’inauguration du bar identitaire l’Arcadia : prison ferme pour un identitaire

Sharing is caring!

Deux hommes qui ont participé à l’inauguration de l’Arcadia, un local identitaire ouvert samedi à Strasbourg par le groupuscule d’extrême-droite Bastion social, ont été jugés mardi après-midi en correctionnelle pour des faits de violence survenus en marge de la soirée de lancement de l’établissement.

Agés de 25 et 30 ans, ils étaient poursuivis pour avoir participé à l’agression collective d’un jeune homme au centre-ville, dans la nuit de samedi à dimanche vers 1h du matin. La victime a été rouée de coups de pied et de poing par un groupe composé, selon elle, d’une vingtaine de personnes. Ses blessures ont été constatées par un médecin légiste.

Les deux prévenus ont été interpellés quelques minutes après les faits. Formellement reconnus par la victime, ils ont nié tout fait de violence lors de l’audience de comparutions immédiates, expliquant que le jeune homme violenté avait pu se “tromper”. Le plus jeune des deux a simplement reconnu lui avoir “tenu la manche” au cours d’une rixe dont il ignore l’origine. La défense a plaidé leur relaxe en raison du manque d’éléments de preuve.

Le tribunal correctionnel a condamné le trentenaire, déjà connu de la justice pour des faits de violence, à huit mois de prison ferme, avec maintien en détention. Le prévenu de 25 ans, au casier judiciaire vierge, a quant à lui écopé d’une peine d’avertissement de six mois de prison avec sursis, et de 500 euros d’amende.

L’inauguration de l’Arcadia, installé rue Vauban à Strasbourg, avait donné lieu à une manifestation de protestation samedi après-midi. Environ 400 personnes y avaient pris part.

Source http://www.dna.fr/edition-de-strasbourg/2017/12/12/agression-en-marge-de-l-inauguration-d-un-bar-identitaire

Article DNA, source https://www.facebook.com/fermonslarcadia/

 

C’est donc Thomas Beauffet, militant identitaire et récidiviste, qui a pris huit mois de prison ferme pour ces violences.

Ce militant n’est pas un inconnu : même s’il semble avoir effacé son compte Twitter @beauffet à la veille de son recrutement par son dernier employeur, des traces de ses conversations confirment son engagement chez les identitaires.

C’est par ailleurs sous son nom que la pétition relative à la campagne menée par les identitaires lors de l’affaire” Black M” avait été mise en ligne.  Cet élément et son profil professionnel suggèrent qu’il était en charge des activités de propagande en ligne pour le groupuscule d’extrême droite.

 

Son profil Instagram, toujours en ligne, révèle sa sensibilité à la symbolique ésotérique néo-païenne, socle idéologique qui structure le mouvement identitaire depuis sa création.

Cette lâche agression à caractère raciste poussera-t-elle le maire de Strasbourg à dépasser le stade de l’indignation sur facebook ?

Affaire à suivre… via la page https://www.facebook.com/fermonslarcadia/ par exemple.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *